Marathon des Neiges > MARATHON DES NEIGES > MARATHON DES NEIGES 2014 > Compte-Rendu

COMPTE-RENDU DU 40E MARATHON DES NEIGES.

     

                                                                                                ou l'histoire du 40e marathon des neiges

                                                                                                         et  quel  avenir pour le Marathon?

 
     

 

                                                                  Réunion du 11 février 2014

 

Préambule: Il fallait faire ce 40e Marathon des neiges. Il est fait. Et ce fut  bien ainsi.

Nous avions 4 objectifs : - faire cette 40e grande course.

                                               - honorer la mémoire de Gérard Perrier;

                                               - réaliser le championnat régional des Longues Distances.

                                               - réussir la 3e  étape de Ski  Tour du Jura.

Tout cela a été réalisé et nous avons eu les félicitations  du Comité de ski du  massif  du Jura.

Tout n'a pas été parfait, nous avons commis des erreurs ,mais à côté de cela nous avons vécu de beaux moments.

 

Déroulement:  La semaine  précédant le Marathon nous espérions une neige abondante Hélas !

La couche de neige était  si mince que le déplacement serait  inéluctable si l'on ne voulait pas annuler le Marathon.

Le dimanche 26 janvier, Pascal Ferreux et des personnes de Morbier, venues voir  l'exposition, ils nous suggéraient d'aller à Morbier. Nous étions un peu sceptiques. Il fallait prendre la décision.

Lundi soir : Une 2e proposition, voir si Lajoux nous accepterait.

Mardi matin : Morbier n'a que 6 km de pistes à nous offrir . Rendez- vous est pris à Lajoux:  Alain, Jean- Paul  Patrick, Maurice  rencontrent Nicolas Gindre, responsable du site des Haute- Combes:  Bon accueil; on nous propose la piste empruntée par la course des Belles Combes . Les pistes du côté sud, vers les Molunes et Bellecombe étaient occupées par un grand groupe de la Haute Marne.                                                                   On nous prêtera du matériel, des abris, et 2 pièces pour les inscriptions et la distribution des dossards chez Benoît- Jeannin( au Chariot); le restaurant pourra assurer les sandwichs et les repas nécessaires . Les pistes seront fermées  aux touristes  dans la zone de la course

Les inscriptions: Elles ont été très longues à venir!! Le vendredi les coureurs commencent à s'affoler, ils envoient des inscriptions par internet au Duchet, chez Perrier,, papiers parfois incomplets, pas de paiement ,  c'est évident. D'autres veulent changer de distance..

Bien des Longues Distances ont choisi internet pour faire les inscriptions. Nous ne sommes pas tous d'accord  sur ce système. Il faudrait que les inscriptions arrivent dans un seul endroit. Le matin, nous fûmes débordés; il aurait fallu  être en place  à 7h 30  car dès 8h des coureurs attendaient pour s'inscrire ,donc nous n'avons pas été bons   et les donneurs de dossards eurent des difficultés .

Heureusement, P. Roydord fit le maximum pour rétablir  l'ordre.

Les Secours: La communication entre pompiers, secouristes et gendarmes de montagne n'a pas été au top car  3 scooters se trouvaient  en haut, à l'embranchement du carrefour du Massacre; heureusement, l'ambulance était en bas avec des personnes du Centre de Secours . Il n'y a eu aucun accident.

Le Départ:  Le D.T  aurait souhaité que l'entrée dans les lignes se fasse plus tôt; et que tous les coureurs soient pointés. Il manquait des personnes dans le groupe de  J-P.  IL a fallu  mobiliser des spectateurs, des spectatrices pour assurer le départ.

Ravitaillement et Contrôle: En haut du carrefour du Massacre, un groupe important de bénévoles, avec des jeunes, a bien  fonctionné. Les coureurs avaient une préférence pour le pain d'épices!

Le Ravitaillement d'arrivée a été bien fréquenté : »on a failli manquer  de ressources!! »

Jeanine et Michel avaient préparé  20l de vin chaud gratuit qui furent rapidement bus.

Le Secrétariat d'arrivée : N'a pas signalé de difficultés ; Le D.T. veut  2 doublages manuels , notant à la fois le dossard et le temps.   Les chronomètres ont bien fonctionné.

Distribution des prix:  Un moment de grande émotion, le carton contenant les coupes du 42 km étaient resté à Prénovel!

Nous avons été bien aidé par le speaker  P.Vallet, Nicolas Gindre, Esio Pérati et le vice-président délégué aux sports  du Conseil  Général.

Les Gagnants  sur les 42km reçurent leurs lots , les coupes attendront un peu; puis il y eu les médailles et les beaux trophées pour les 6 champions  régionaux des longues distances.

Beaucoup de photographies. Nous n'avons pas attendu l'arrivée du dernier  fidèle pour remettre les récompenses  aux 3 autres valeureux ayant fait tous les Marathons. C'est dommage,  mais la distribution avait déjà été bien longue pour ceux qui attendaient.

Remarques : Les jeunes et les juniors  étaient nombreux, 6 jeunes et 11 juniors dans les 40 premiers au scratch;  le 1e junior était 3e dans le classement général et le 1e jeune se classait 5e ! c'est beau!

 

Le Rangement se termina  vers 18h  à Lajoux;

Le soir, à la salle des fêtes de Prénovel, le buffet campagnard réunissait une quarantaine  de  bénévoles, l'atmosphère  était bien sympathique; des lots souvenirs furent distribués, on en garda pour les bénévoles absents.

Le Marathon était terminé

Nous avons décidé  d'indemniser les bénévoles qui avaient fait 2 ou3 ou 4 voyages à Lajoux  .

Une question fut posée : pourquoi n'avez vous pas respecté la décision prise il y a quelques années de ne plus déplacer le Marathon? La Réponse : parce que 2 annulations consécutives auraient jeté le discrédit  sur le foyer rural de Prénovel - les Piards;  la décision avait été prise par un C.A,  elle pouvait être modifiée par un C.A ; tandis qu' une décision prise en A.G, ne peut l'être.

 

                                Quel Avenir pour le Marathon?

L'équipe  qui  oeuvre depuis des années veut s'arrêter et souhaite que des plus jeunes prennent la relève, organisent eux-mêmes les manifestations dans des projets réunissant les villages du Grandvaux

Comme  nous sommes encore dans le bain des organisations nous évoquons des solutions possibles

·         un marathon Grandvallier dont le départ se déplace dans un village puis dans un autre....

·         un marathon fait par 3 personnes (3fois  14 km):  le premier concurrent fait une boucle en classique de 14 km ou 2 fois 7 km,  le 2e et le3e  font   une boucle de 14km en skating. On additionne les 3 temps pour faire le classement.

.       le marathon laisse la place à un 25 km populaire en skating ou en classique.

.       ou bien, on  organise  2 courses,  une  le samedi -  25 km  en classique- ,  une le dimanche- 25 km en skating

.       ou bien avec 4 personnes pour 42km : 2fois 10,5km en CL +2 fois 10,5km en skating.

 ce sont des idées, il peut y en avoir des autres  ; les candidatures se posent au 1e mai pour être sur  le calendrier national. 

 

  fin de la réunion.

                                                                       Texte rédigé par Simone Perrier.

Aricia - Le spécialiste internet du Jura

site créé avec Agestis , système de gestion de contenu